Nous y sommes presque !

Obligation d’embauche.

Depuis peu, une entreprise de plus de 20  employés se doit d’embaucher des personnes en situation d’handicap.

La loi validée en 2018 prendra effet le premier janvier prochain. Ce décret permettra un accès au travail quelque soit l’entité, divisée ou non.

Pour l’adaptation et l’accès, l’Agefiph proposera une subvention. 

Ce quota sera revisité tous les 5 ans si nécessaire. Il s’élève actuellement à hauteur de 6% d’employés en situation de handicap pour 250 travailleurs valides.

Je suis embauché pour remplir ce quota ou pour mon talent ? 🤔

Le concept de discrimination positive introduit par monsieur BlingBling , Nicolas Sarkozy reprend tout son sens.

La discrimination positive touche aussi Tf1… Mais c’est un autre sujet.

De ma propre expérience, le travail et l’handicap sont en perpétuel combat. Un combat de 20 ans. Ma première tentative de demandeur d’emploi fut un échec cuisant. Je répondais à une annonce pour devenir un vendeur de CD. Passionné de musique c’était pour moi . Surtout que le magasin me connaissait. Mais on m’a clairement dit que je n’étais pas la bonne personne à cause de mon fauteuil.

Qu’à cela ne tienne, aussitôt je me remis en chasse. Je tombe sur une startup cherchant un blogueur. J’envoie le mail qui va bien… Comme réponse j’ai reçu un non avec plein de justificatifs indiquant que ça leur ferait trop de charges et que je n’avais pas forcement besoin de travailler puisque je touche une allocation…. Le pire, quand j’ai voulu m’ inscrire à Pôle emploi, j’ai eu la même réflexion. 

Espérons qu’il n’y ai pas de vide juridique pour ce décret comme tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant. Nous avons autant le droit d’exercer dans le secteur auquel nos études nous ont préparé.

La situation ne serait-elle pas de créer notre travail ? Il existe de nombreux statuts juridiques de travailleurs indépendants. Grâce à Internet les possibilités sont devenus nombreuses. C’est en utilisant l’une d’elle que Mervali existe.


0 commentaire

Laisser un commentaire