Sensualité et handicap

Dans un précédent article, nous abordons  les rencontres. Un peu de tabou, aujourd’hui on va être un peu trash avec un tabou qui diminue chaque jour. L’acte d’amour entre deux personnes.

C’est un acte tout à fait normal entre deux personnes qui s’aiment. Les hommes ont un pénis et les femmes un orifice pour y glisser sa grande chose. Si les deux protagonistes peuvent avoir une activité sexuelle, autant y aller en profondeur (si je peux dire.)  N’oublions pas un échange de qualité entre les deux afin d’arriver à un bon compromis. Si un des deux rencontre des difficultés à ce niveau, un dialogue doit être ouvert. Pour ceux qui sont en sont privé, je dirais qu’on pourrait jouer avec ses doigts, ses mains, toute partie mobile du corps ou encore avec des sextoys. On peut utiliser des sextoys selon les goûts des intéressés. Mais tout demande discussion préalable.

Faut-il être gêné d’utiliser ce style de d’objets?

De nos jours, ça prêterai même à sourire 😊. Le sujet est moins tabou qu’il y a 20 ans. Il n’y a pas de raison de flipper pour ça. Ça peut même être un sujet de discussion, ou bien d’idées cadeaux pour un 🎂 anniversaire ? Surtout que ce soit pour homme ou femme, ils  sont nombreux. Il y en a à batterie, des roses, des noirs, des poilus, des gros, des petits, bref, vous trouverez surement votre bonheur dans cette pléthore de choix. Il y a des années c’était simplement des vibreurs de jouets. Le bonheur aujourd’hui c’est que l’on peut en trouver aisément sur des sites généraux, Comme Amazon, Cdiscount, et peut-être même cachés dans notre boutique, qui sait ? Et surtout Quel que soit le choix du client.

Il existe des personnes ne pouvant avoir aucun rapport intime, y compris en solitaire. Malheureusement la France ne reconnaît pas ce manque de caresses (Votez pour le parti du plaisir, si, si, ça existe !).

Proposer un acte même sensuel contre de l’argent mène au plus vieux métier du monde, la prostitution. Pour ceux qui ne peuvent rien faire, 😑 le métier de kinésithérapeute peut faire du bien par ses manipulations. Rien d’intentionnellement sexuel, vous sentirez une peau contre la vôtre. Vous pourrez aussi profiter des massages qui ont une autre approche plus charnelle, plus douce au toucher

Les pays qui reconnaissent ce besoin sont la Suisse 😮, la Belgique pour nos frontières. Il en existe bien d’autre.

Les Pays-Bas, par exemple, en contactant les associations qui s’occupent de ça.

Aujourd’hui, en France, si pour nous c’est infaisable, autant se donner les moyens

Mais comme toute relation, il faut communiquer.

Même si on peut dire que ce n’est qu’un coup, il y a le respect. La Suisse, l’Allemagne, la Belgique donne l’exemple. En France nous sommes en retard (en même temps, c’est étonnamment pas le seul).

La Solution ? Y aller gaiement dans ces pays, pour faire notre petite affaire.

Mais de plus en plus de pays l’autorisent. Ils ouvrent le dialogue avec les pays qui ne le sont pas. Depuis les années 2015, un forum est mis en place tous les ans pour parler de qui nous tient à cœur 😍

Dans notre pays, on en compte 10 qui prennent un salaire pour exercer ce boulot. Il est donc difficile de le reconnaître comme une activité professionnelle. Aujourd’hui il y a des voies qui doivent servir de pistes. Beaucoup de débats sera la solution pour avancer jusqu’à l’acceptation.

Les mœurs doivent changer, comprendre ce besoin de gestes tendres et d’un semblant d’affection.

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire